Choisir sa formation

Choisissez un parcours adapté à vos besoins 


d


Pour coller au plus près des parcours, le Cnam propose des formations de bac à bac+5 :

+ de 500 diplômes, titres ou certificats assurés par des enseignants-chercheurs et des intervenants professionnels.

Les diplômes nationaux

Ils sont habilités par le ministère chargé de l’enseignement supérieur. La structuration de l’offre, selon le schéma du LMD (licence, master, doctorat), repose sur des caractéristiques simples :

  • Les diplômes sont identifiés en domaine de formation pour la licence et en mention et en spécialité pour le master,
  • Chacun des cycles conduisant à un diplôme national est organisé en semestre : 6 semestres pour la licence, 4 semestres pour le master (M1 et M2) et 6 ou 8 semestres pour le doctorat.
NB : Au Cnam, l’organisation des enseignements en cours du soir ne permet pas de faire une L1 (ou une L2...) sur une seule année. Seuls certains M2 sont organisés à temps plein.

Les certificats professionnels et les certificats de compétences

 

Un certificat est une formation courte et professionnalisante. Constituée en moyenne de 6 U.E. (300h), il s’agit de la formation la plus courte du Cnam. Elle est qualifiante dans des domaines précis. Un certificat apporte une expertise reconnue dans des domaines les plus variés. Les UE qui le composent appartiennent toutes à la filière correspondant à une formation diplômante supérieure, c'est à dire que c'est un sous-ensemble d'un diplôme. Cela permet de se fixer un objectif à court terme en tenant compte du fait que si l'on continue de capitaliser des UE, ces dernières rentrent intégralement dans la composition de son diplôme.    

Le certificat, pour qui ? 

Les certificats professionnels (CP), composés d'U.E. de niveau bac à bac+2, s'adressent aux personnes à la recherche d'une qualification rapide ou d'une reprise d'études à caractère professionnel.    
Les certificats de compétence (CC), composés d'U.E. de niveau Bac+2 à Bac+4, permettent d'acquérir des compétences complémentaires et spécifiques.    

À NOTER : Certaines formations donnent lieu à la délivrance d'un diplôme d'établissement du Cnam (comme le Magistère). Ces diplômes n'ont pas de reconnaissance nationale mais bénéficient de la notoriété et de la reconnaissance historiques des enseignements du Cnam. Ils peuvent, dans certains cas, constituer des passerelles vers des titres RNCP ou des diplômes nationaux.

Les Titres RNCP

Les titres RNCP sont des certifications à finalité professionnelles reconnues dans leur spécialité par l’état et les partenaires sociaux.
Ces titres sont enregistrés au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) sur demande du Cnam.
Il existe plusieurs niveaux de certification :

  • niveau I : cadre supérieur,
  • niveau II : cadre opérationnel,
  • niveau III : technicien supérieur

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles est un outil géré par la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP), structure dont le rôle est notamment de regrouper en France, l'information sur tous les diplômes et titres existants. L'inscription au RNCP est un label de qualité qui reconnaît une formation dont la valeur professionnelle a été prouvée sur les marchés de l'emploi et des entreprises.   

Les titres d’ingénieur·e

Accrédité par la Commission nationale des Titres d’Ingénieur (CTI : organisme officiel indépendant créé en 1934), le titre d’ingénieur·e du Cnam est réputé pour sa connaissance du monde professionnel. Il délivre le grade de Master (300 crédits).

N'oubliez pas les blocs de compétences ! 


Un bloc de compétences, qu’est-ce que c’est ?

Le bloc de compétences est une partie d’un diplôme. Il s’agit de valider un morceau d’une certification ou d’un titre inscrit au RNCP plutôt que sa globalité.

Choisir l’option « blocs de compétences » représente certains avantages : 

  • Vous êtes libres de réaliser votre parcours de formation par étapes.
  • Vous pouvez certifier vos compétences dans un domaine spécifique sans nécessairement obtenir un diplôme global mais tout en obtenant une meilleure reconnaissance qu’une formation ponctuelle qui ne conduirait qu’à une simple attestation.